La liberté d’expression malmenée en Côte d’Ivoire

Arrestations et emprisonnements arbitraires, harcèlement contre l’opposition, la société civile et les médias… Amnesty International dresse un bilan sévère des atteintes à la liberté d’expression en Côte d’Ivoire.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com