La RDC franchit la barre des 1.000 cas de coronavirus

La République démocratique du Congo a franchi la barre des 1.000 cas officiellement déclarés de nouveau coronavirus.

“Le cumul est de 1.024 cas confirmés. Au total, il y a eu 41 décès et 141 personnes guéries”, selon les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo dans leur dernier bulletin daté de dimanche.

Kinshasa concentre l’immense majorité des cas, avec pour nouvel épicentre la zone de santé où se trouve la prison militaire de Ndolo (188 des 938 cas recensés dans la capitale).

Médecins sans frontière (MSF) a annoncé qu’elle soignait depuis le 27 avril des patients dans un hôpital de Kinshasa, “en coordination avec l’équipe nationale de la riposte”.

“A l’invitation du gouvernement congolais, une équipe d’experts médicaux chinois est attendue à Kinshasa le 12 mai”, a également indiqué l’ambassade de Chine.

Un nouveau cas a été signalé à Bukavu, dans l’est du pays, où le Prix Nobel de la paix 2018 Denis Mukwege a plaidé samedi pour un “approvisionnement en urgence des tests”.

TAGS