La RDC renoue sa coopération avec le FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la reprise de son partenariat avec la RDC, à l’arrêt depuis 2012 à cause de l’opacité dans la gestion des ressources naturelles, a rapporté samedi 6 avril la télévision de l’Etat, RTNC.

Christine Lagarde et Félix Thisekedi, jeudi 5 avril à Washington (Photo : FMI)

“Je suis ravie qu’on ait pu renouer la relation et mettre en place ensemble ce partenariat pour travailler à l’amélioration de la situation économique et la situation de la population” congolaise, a déclaré Christine Lagarde, directrice générale du FMI, en marge de la visite à Washington du président congolais Félix Tshisekedi.

Dans un premier temps, le FMI compte mener un audit de la situation économique de la RDC, le premier depuis 2015, avant d’étudier des mesures de soutien.

“On va commencer d’abord par se mettre au travail et déterminer la situation économique pour faire un audit de l’économie de la RDC qui va nous permettre d’établir où sont les forces, où sont les faiblesses, où les politiques budgétaires peuvent être améliorées, où la situation peut être améliorée sur le plan de la protection sociale de la population. Puis on donnera des conseils appropriés à M. le Président et à son gouvernement”, a expliqué Mme Lagarde.

Fin 2012, le FMI avait brutalement mis fin à un financement de plus de 560 millions de dollars dans le cadre d’un programme économique conclu avec le gouvernement congolais (Programme économique du gouvernement 2, PEG2), dénonçant le manque de transparence dans une opération de cession des parts de la plus importante entreprise minière étatique, Gécamines. (Agences)