La Russie s’invite dans le dossier malien

La Russie a salué vendredi la libération des dirigeants civils de la transition au Mali, la qualifiant de “pas dans la bonne direction”, tandis qu’une manifestation dans les rues de Bamako demandait l’engagement de la Russie.

“Le 27 mai, les dirigeants civils au Mali, illégalement détenus, ont été libérés. Nous considérons cela comme un pas dans la bonne direction qui fait baisser d’une certaine manière les tensions dans le pays”, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Au même moment, des centaines de Maliens manifestaient à Bamako leur soutien aux colonels auteurs du nouveau coup de force tout en clamant leur hostilité à la France et demandant l’engagement de la Russie.

“On veut que les Français partent et que la Russie arrive”, a dit un manifestant, place de l’Indépendance.

La présence militaire française au Mali suscite régulièrement des expressions ou des manifestations hostiles.

“Nous sommes venues soutenir nos hommes, soutenir l’armée et demander à la Russie de venir nous aider”, a encore dit l’épouse d’un militaire.

Autour d’elle, d’autres participants arboraient d’innombrables portraits des colonels de la junte, un vaste drapeau russe et des panneaux anti-français.

Les manifestants répondaient à un appel d’origine peu claire à soutenir l’armée.

(Le JD avec AFP)

TAGS