La sécheresse pousse des Afghans à vendre leurs enfants

Alors que l’Afghanistan traverse la pire sécheresse depuis des décennies, avec des millions d’Afghans qui risquent la famine, certains “vendent” leurs filles en mariage pour rembourser des dettes ou acheter de la nourriture, a alerté l’ONU.Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com