L’AFD veut soutenir les start-up africaines

L’Agence française de développement (AFD) a débloqué 15 millions d’euros pour financer les premiers pas de start-up africaines, via des partenaires locaux qui investiront en capital ou en quasi-capital dans les jeunes entreprises, a-t-elle annoncé mardi 3 décembre.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS