L’Afrique veut une relation avec la Chine moins centrée sur la dette

Le ministre sénégalais de l’Economie Amadou Hott a demandé lundi 29 novembre à la Chine, premier partenaire commercial de l’Afrique, une relation avec le continent moins centrée sur la dette et profitant davantage aux économies africaines.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS