L’Asie ne veut plus être “la décharge du monde”

Manille a renvoyé vendredi 31 mai vers le Canada des tonnes de déchets reçus il y a plusieurs années et qui ont été au coeur d’un vif contentieux bilatéral, au moment où plusieurs pays d’Asie du Sud-Est affirment leur volonté de ne plus être les décharges du monde occidental.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com