Le bureau de l’ONU au Burundi fermera finalement le 31 mai

Le bureau de l’envoyé spécial de l’ONU au Burundi, que ce pays voulait supprimer au 31 décembre 2020, fermera finalement le 31 mai, a annoncé le secrétaire général de l’Organisation dans une lettre au Conseil de sécurité.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS