Le Burkina compte déménager un camp de réfugiés maliens

Le Burkina Faso prévoit de relocaliser le camp de réfugiés maliens de Mentao, dans la province du Soum, vers celui de Goudoubo, dans la province du Séno, a annoncé mardi 14 juillet le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Seydou Sinka, cité par l’Agence d’information du Burkina (AIB).

“Si les acteurs sont d’accord, nous allons passer à la phase opérationnelle de la relocalisation du camp de Mentao vers (le département de) Dori, dans le camp de Goudoubo qui est un peu plus grand, avec des mesures sécuritaires d’appoint qui vont permettre de mieux loger les réfugiés au Burkina”, a indiqué M. Sinka.

Selon M. Sinka, cette décision est l’aboutissement de concertations engagées depuis le mois de mai, à la suite d’un incident au camp des réfugiés de Mentao.

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés avait accusé les forces de sécurité d’avoir commis des violences le 2 mai 2020, au sein du camp, contre des réfugiés, quelques heures après la survenue d’une attaque qui avait coûté la vie à un gendarme dans la localité.

A la date du 31 mai 2020, le pays a accueilli quelque 20.900 réfugiés, principalement des Maliens aux camps de Mentao et de Goudoubo.

TAGS