Le Burkina dément la “construction” d’une base militaire française dans le nord

Le ministre burkinabè de la Communication et porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, a démenti jeudi 3 octobre une information faisant état de la “construction” d’une base militaire française à Djibo, dans le nord du pays en proie aux attaques terroristes.

“Il n’y a pas de base (militaire) française installée à Djibo mais c’est la force Barkane qui a été sollicitée deux fois. Je répète qu’il n’y a pas de base militaire française installée à Djibo”, a martelé le porte-parole lors d’un point de presse.

La veille, des informations relayées par des médias locaux et les réseaux sociaux faisaient état de la “construction” d’une base militaire française à Djibo dans la province du Soum, dans le Sahel burkinabè où la force française Barkhane avait participé en septembre dernier à une opération de renforcement d’un camp militaire burkinabè.

Dans son communiqué, l’armée française avait souligné avoir agi “à la demande des autorités burkinabè”, “pour sécuriser” le sommet sur la sécurité de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui s’est tenu à Ouagadougou le 14 septembre. (Xinhua)

TAGS