Le Burkina inquiet de l’implication croissante des femmes dans les « actions terroristes »

Le Burkina Faso s’est dit inquiet vendredi de la « participation active » des femmes dans les « actions terroristes », un phénomène qui prend de « plus en plus d’ampleur ».

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS