Le Burkina, nouveau carrefour jihadiste

Jadis un sanctuaire, le Burkina, où les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages vendredi 10 mai, est devenu un grand carrefour des groupes jihadistes qui y opèrent avec une facilité déconcertante et avec des objectifs de plus en plus ambitieux.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com