Le cigarettier britannique BAT soupçonné de “paiements douteux” en Afrique

Le cigarettier britannique British American Tobacco (BAT) est soupçonné d’avoir réalisé des centaines de “paiements douteux” dans dix pays africains durant cinq ans afin d’influencer les politiques de santé et de nuire à ses concurrents, selon plusieurs rapports publiés mardi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS