Le confinement n’arrête pas le braconnage, prévient une ONG

Le braconnage d’espèces en danger pourrait augmenter, alors que l’attention des gouvernements est absorbée par la gestion du coronavirus et des mesures de confinement, met en garde l’ONG Wildlife Justice Commission.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS