Le Covid fera perdre 18 milliards de dollars d’envois de fonds à l’Afrique

La pandémie de Covid-19 devrait faire perdre au continent africain 18 milliards de dollars d’envois de fonds, a déclaré mercredi 7 octobre la Commission économique pour l’Afrique (CEA) des Nations unies.

(Photo : Sébastien Drans/Archives)

“En raison de la pandémie mondiale de Covid-19, qui a provoqué un ralentissement économique global, les envois de fonds vers l’Afrique devraient diminuer de 21% en 2020. Cela pourrait signifier 18 milliards de dollars en moins pour les personnes qui comptaient sur cet argent”, indique un rapport publié en partenariat avec l’organisation ONE, intitulé “Préserver les envois de fonds pendant le Covid-19”.

“Bouée de sauvetage essentielle pour l’Afrique”

Le document rappelle que les transferts d’argent n’ont cessé d’augmenter au cours des dernières décennies, et sont devenus le principal afflux financier des pays en voie de développement, dépassant les aides étrangères, les flux de capitaux privés et les investissements directs étrangers.

“Il est donc essentiel de préserver cette bouée de sauvetage essentielle pour l’Afrique”, a insisté Stephen Karingi, directeur de la Division du commerce et de l’intégration régionale (RITD) de la CEA, notant que les transferts étaient “plus importants que jamais pour les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, et en particulier pour celles qui ne disposent d’aucun accès aux filets de sécurité économiques et sociaux”.

De son côté, l’organisation ONE a appelé les ministres des Finances du G20 à diminuer les coûts des transferts d’argent.

“Nous pourrons ainsi faire en sorte que les coûts des envois de fonds ne dépassent pas 3%, comme convenu dans les Objectifs de développement durable (ODD), et sauver des millions de familles d’une paralysie financière totale”, a déclaré la directrice de ONE au Nigeria, Serah Makka-Ugbabe.

Selon la Banque africaine de développement, la pandémie poussera entre 28,2 et 49,2 millions d’Africains dans l’extrême pauvreté. (Xinhua)

TAGS