Le Covid, “le plus grand ennemi” du Burundi

Le nouveau président burundais Evariste Ndayishimiye a déclaré que le Covid-19 était “le plus grand ennemi des Burundais”, imposant une volte-face complète à son pays qui avait jusqu’ici largement ignoré l’épidémie.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS