Le Covid risque d’affamer les pays les plus pauvres, avertissent des ONG

Plusieurs associations humanitaires britanniques ont mis en garde lundi contre le risque d’une augmentation de la famine et de la crise humanitaire dans certains pays fragiles, comme le Yémen, en raison de la pandémie de Covid-19.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS