Le G7 critiqué pour des réponses trop peu “vertes” à la pandémie

Les pays riches du G7 ont raté une occasion de verdir leur réponse économique à la crise sanitaire, en subventionnant massivement des secteurs polluants malgré leurs engagements à respecter les accords de Paris sur le climat, ont estimé des ONG mercredi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS