Le Gabon en manque d’antirétroviraux

Le stock de traitements antirétroviraux (ARV), destinés à soigner les personnes vivant avec le VIH/Sida, est en cours d’épuisement au Gabon, a indiqué la directrice d’Onusida dans le pays, Françoise Ndayishimiye.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com