Le HCR appelle à la fermeture des centres de détention de migrants en Libye

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a appelé vendredi 6 décembre à la fermeture des centres de détention de migrants en Libye et à leur libération.

Des migrants dans le centre de détention de Zintan, en Libye (Photo : MSF)

“Actuellement, près de 4.200 personnes sont incarcérées dans des centres de détention en Libye”, a indiqué le HCR.

Les conditions de vie dans ces centres sont considérées comme inhumaines par beaucoup d’organisations. Des milliers d’autres sont entre les mains de trafiquants, selon des sources humanitaires.

“Le HCR continue d’appeler à la fin de la détention et à la libération progressive et ordonnée de tous les réfugiés et migrants”, a ajouté le HCR.

Le HCR et ses partenaires ont effectué en 2019 plus de 1.150 visites de suivi dans des centres de détention libyens, a souligné l’agence onusienne. (Xinhua)

TAGS