Le HCR rapatrie 600 Burundais réfugiés en Ouganda

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a rapatrié 600 réfugiés burundais vivant en Ouganda, a-t-elle annoncé mardi 15 décembre.

“Nous avons affrété deux vols et collaboré avec l’agence des Nations unies pour les migrations (OIM) afin de garantir que tous les réfugiés soient testés pour le Covid-19 avant leur départ”, a déclaré Rocco Nuri, chargé des relations extérieures pour le bureau du HCR en Ouganda.

“Les conditions ne sont pas propices”

“Bien que la sécurité globale se soit améliorée au Burundi, le HCR estime que les conditions ne sont pas propices pour encourager les retours. La décision de rentrer chez soi est individuelle”, a-t-il toutefois affirmé.

“A l’heure actuelle, le HCR ne fait que faciliter le rapatriement au Burundi des réfugiés burundais qui en ont exprimé le désir et ont demandé notre aide pour rentrer en toute sécurité et dignité, sous les auspices de l’accord tripartite entre l’Ouganda, le Burundi et le HCR”, a ajouté M. Nuri.

L’Ouganda accueille environ 49.500 réfugiés burundais, selon les statistiques du HCR.

“Le HCR continuera de travailler avec le gouvernement ougandais et les partenaires afin de garantir que les réfugiés burundais qui demeurent en Ouganda continuent de bénéficier de la protection internationale, conformément aux instruments internationaux et régionaux de protection des réfugiés ainsi qu’à la législation nationale en la matière”, a conclu le responsable. (Xinhua)

TAGS