Le Japon accorde 3,8 millions de dollars aux réfugiés maliens en Mauritanie

Le Japon a octroyé un financement de 2,2 milliards de francs CFA (3,8 millions de dollars) en faveur des réfugiés maliens établis en Mauritanie ainsi qu’aux populations d’accueil, a annoncé mardi 9 avril l’ambassadeur nippon, Norio Ehara, selon une dépêche de l’Agence de presse africaine (APA).

L’enveloppe sera confiée au Bureau international du travail (BIT), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef).

Ces agences interviendront entre autres dans la santé, la sécurité alimentaire, la résilience des populations frontalières face à la sécheresse, la migration irrégulière, la sécurité et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Au nombre de 57.000, les réfugiés maliens en Mauritanie sont concentrés dans le camp de M’berra, près de la ville de Bassiknou, à l’extrême est du pays.