Le Kenya ordonne la fermeture de camps où vivent plus de 400.000 réfugiés

Le Kenya a annoncé mercredi son intention de fermer définitivement deux camps de réfugiés qui accueillent plus de 400.000 personnes.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS