Le Liban accusé d’avoir “expulsé par la force” près de 2.500 réfugiés syriens

Le Liban a “expulsé par la force” près de 2.500 réfugiés syriens depuis mai vers leur pays en guerre, a dénoncé Amnesty International, mardi 27 août, appelant les autorités à mettre fin à ces expulsions.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS