Le Mali instaure un couvre-feu, mais maintient ses législatives dimanche

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a annoncé mercredi 25 mars un couvre-feu nocturne dans tout le pays afin de lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, mais a indiqué que les élections législatives auraient bien lieu dimanche, comme prévu.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS