Le Niger réintègre l’Initiative pour la transparence

Le Niger, grand producteur d’uranium, a réintégré l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), dont il s’était retiré en novembre 2017 après en avoir été suspendu.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS