Le Niger s’attend à une insécurité alimentaire record

Le Niger redoute un niveau record d’insécurité alimentaire ces prochains mois, affectant plus de deux millions de personnes, met en garde un communiqué diffusé à l’issue du Conseil des ministres du vendredi 6 décembre.

Un enfant malnutri dans un centre de Diffa, au Niger (Photo : Unicef)

“Au total, c’est une cible de 2.007.564 personnes qui est concernée. C’est la première fois depuis 2012 que ce pic de populations à assister est atteint”, souligne le texte.

Le gouvernement nigérien explique ce pic par “de mauvaises productions notamment toutes les régions de Tillabéri et Diffa, le nord Maradi, le nord Dosso, le nord Zinder et le nord Tahoua” et “une production fourragère en zone pastorale jugée globalement mauvaise avec des poches de productions nulles”.

Il évoque également l’insécurité persistante et les récentes inondations.

“Des dispositions conséquentes sont entrain d’être prises par le gouvernement pour atténuer les difficultés alimentaires des 2.007.564 personnes en insécurité alimentaire sévère qui seront la cible du plan de soutien 2020”, a promis le gouvernement nigérien.

TAGS