Le Niger songe à rouvrir écoles et lieux de culte à partir du 1er juin

Le gouvernement nigérien envisage la levée progressive de certaines mesures de prévention dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, suite à une évolution favorable de certains indicateurs épidémiologiques, selon un communiqué du Conseil des ministres cité par la télévision publique, jeudi 30 avril.

“Si la tendance à la baisse observée à la date du 29 avril 2020 se maintient et traduit une amélioration irréversible de la situation de la pandémie dans notre pays, le gouvernement envisage, à partir du 1er juin 2020, la levée progressive de certaines mesures, notamment l’interdiction d’accès aux lieux de culte et la fermeture des établissements d’enseignement”, indique le document.

Selon le bilan officiel, le Niger, qui a enregistré son premier cas le 19 mars, compte 719 personnes déclarées positives, parmi lesquelles figurent 32 décès, 452 guérisons et 235 patients sous traitement.

En attendant, “la reconduction de toutes les mesures en vigueur pour deux semaines s’impose”, précise le gouvernement.

TAGS