Le Niger veut cesser d’importer du riz à partir de 2023

Le Niger compte mettre un terme à ses importations de riz d’ici 2023, grâce à la mise en oeuvre d’un “Programme riz” annoncé par le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou, jeudi 18 juillet.

“Le président de la République nous a clairement ordonné d’élaborer un programme riz qui assure qu’à partir de 2023, il y aura zéro importation de riz au Niger”, a déclaré Ali Bety, le Haut-commissaire à l’Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens), le programme agricole du gouvernement.

Il s’exprimait à l’issue de la 19e réunion du Comité interministériel d’orientation de la mise en oeuvre des programmes de l’initiative.

Pour atteindre l’objectif d’autosuffisance, le Niger prévoit d’aménager 50.000 hectares de terres et “produire 500 à 600.000 tonnes de riz par an”, a précisé M. Bety.

Le Niger a importé cette année 526.000 tonnes de riz, pour un coût global de 250 millions de dollars. (Xinhua)

TAGS