Les garde-côtes libyens sauvent plus de 200 migrants en deux jours

Les garde-côtes libyens ont secouru plus de 200 migrants en deux jours, a rapporté l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Plus de 150 personnes ont été prises en charge jeudi 9 janvier, et 56 autres, dont neuf femmes et deux enfants, le lendemain au large de la Libye.

Ces derniers ont été placés dans un centre de rétention à Sabratha, ville située à 70km à l’ouest de la capitale, Tripoli.

L’OIM a rappelé que “la Libye n’est pas un port d’accueil sûr. Les migrants interceptés ou secourus en mer ne devraient pas être reconduits dans une zone de conflit actif”. (Xinhua)

TAGS