Les hôpitaux du Sri Lanka, confrontés à des pénuries, sont désertés

Le plus grand hôpital du Sri Lanka, qui compte 3.400 lits, est non seulement confronté à de graves pénuries de médicaments mais il est déserté par les malades et les personnels soignants privés de moyens de transport. Même le service des urgences est vide.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS