L’ex-président gambien Jammeh accusé d’agressions sexuelles

L’ancien président Yahya Jammeh est accusé par trois Gambiennes de les avoir contraintes à des relations sexuelles en usant de pressions morales, financières ou physiques lorsqu’il dirigeait le pays, selon un rapport de Human Rights Watch (HRW) présenté mercredi 26 juin au Sénégal.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com