Liban : Un enfant sur trois traumatisé un an après l’explosion

Un an après l’explosion gigantesque au port de Beyrouth, une famille sur trois au Liban a des enfants présentant encore des signes de traumatisme, a indiqué mardi 3 août le Fonds de l’ONU pour l’enfance (Unicef).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS