L’Irak menacé par une chute drastique de ses ressources en eau

L’Irak pourrait connaître une chute de 20% de ses ressources en eau d’ici 2050 à cause du changement climatique, a prévenu mercredi la Banque mondiale, pointant les répercussions négatives notamment sur la croissance et l’emploi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS