L’Italie interdit à ses garde-côtes de débarquer 135 migrants

Le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a interdit à un navire de ses propres garde-côtes d’accoster avec à son bord 135 naufragés, exigeant au préalable une décision européenne sur la répartition de ces migrants.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS