L’Ocean Viking débarque 182 migrants en Italie

L’Ocean Viking a débarqué mardi 24 septembre 182 migrants à Messine, en Italie, a annoncé SOS Méditerranée qui gère le navire avec Médecins sans frontières (MSF).

Des migrants sur le pont de l’Ocean Viking (Photo : SOS Méditerranée)

Les naufragés, dont six enfants et une femme enceinte, avaient été secourus lors de trois opérations les 17 et 18 septembre, au large de la Libye.
“Nous sommes soulagés de les savoir dans un lieu sûr”, a réagi SOS Méditerranée.

“Souffrance inutile”

“Bien que [le débarquement] survienne après plusieurs jours d’attente, elle met fin à une souffrance inutile et répond aux exigences du droit maritime et international, qui stipule qu’un sauvetage prend fin lorsque les personnes secourues sont débarquées en lieu sûr”, écrit l’ONG.

“Nous sommes soulagés de constater que pour la deuxième fois en une semaine, l’Italie ouvre un port à des personnes secourues en Méditerranée”, ajoute SOS Méditerranée.

Le 17 septembre, Rome avait déjà ouvert le port de l’île de Lampedusa à 82 personnes secourues par l’Ocean Viking.

L’Italie était restée fermée aux navires humanitaires depuis le 9 juin 2018, lorsqu’elle avait refusé d’accueillir les 630 rescapés de l’Aquarius, prédécesseur de l’Ocean Viking.

SOS Méditerranée a indiqué que l’Ocean Viking avait désormais mis le cap sur Marseille, son port d’attache du sud de la France. “Un changement d’équipage, un réapprovisionnement et des rénovations pour adapter le navire aux conditions hivernales seront effectués avant de repartir en Méditerranée centrale”, a déclaré l’ONG. (Le JD)

TAGS