Méditerranée : 572 migrants à bord de l’Ocean Viking

L’Ocean Viking, le navire de SOS Méditerranée, a recueilli dans la nuit de dimanche à lundi 369 nouveaux migrants après une sixième opération de secours en quelques jours, portant le nombre total de naufragés à son bord à 572.

L’Ocean Viking (Photo : SOS Méditerranée)

Parmi ces 369 personnes secourues à bord d’un “grand bateau en bois” en “détresse dans la région de recherche et de sauvetage libyenne”, figurent 9 femmes, un nourrisson, deux enfants et 110 mineurs non accompagnés, a déclaré une porte-parole de l’ONG.

Dimanche après-midi, l’Ocean Viking était venu en aide à 71 migrants en péril sur une embarcation en bois surchargée dans la zone de recherche et de sauvetage maltaise.

Ses occupants fuyaient la Libye, qu’ils avaient quittée trois jours plus tôt et, sans eau ni nourriture à bord, étaient épuisés au moment du sauvetage. “Quatre d’entre elles ont dû être évacuées de l’embarcation sur une civière”, a précisé SOS Méditerranée.

Les trois sauvetages précédents au large des côtes libyennes ont concerné trois navires en bois et un en fibre de verre, dans lequel de l’eau et du carburant s’étaient infiltrés.

Parmi les migrants secourus figurent des Libyens, des Sud-Soudanais, des Egyptiens, des Gambiens, des Tunisiens, des Bangladais, des Erythréens et des Syriens.

Le 1er mai, l’Ocean Viking avait débarqué 236 migrants secourus en mer en Sicile.

Le navire avait ensuite passé plusieurs semaines en cale sèche à Naples, pour des travaux, avant de reprendre la mer.

Depuis le début de l’année 2021, 866 migrants ont perdu la vie en Méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe, selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

SOS Méditerranée assure avoir secouru plus de 30.000 personnes depuis février 2016, d’abord avec l’Aquarius, puis l’Ocean Viking.

(AFP)

TAGS