L’OIM inaugure à Djibouti un nouveau poste d’accueil pour les migrants

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a inauguré mardi 11 juin à Djibouti un nouveau poste d’accueil pour les migrants désirant atteindre les pays du Golfe.

Financé par le Japon à hauteur de 265.000 dollars, ce centre qui comprend un hangar, un bureau administratif, une clinique, des toilettes et des fontaines d’eau, a été construit dans le village côtier de Khor Angar, situé à quelques kilomètres du Yémen, qui est pour ces migrants le point d’entrée dans la péninsule arabique.

“Ce poste est très stratégique pour le travail sur la question de la gestion des migrants à Djibouti. Car c’est le point le plus proche du pays frontalier qu’est le Yémen, et nous avons eu depuis quelques années beaucoup d’arrivées spontanées de personnes vulnérables. C’est pourquoi il a été jugé important de renforcer cette gestion de la migration pour sauver des vies”, a déclaré la responsable de l’OIM à Djibouti, Lalini Veerassamy.

A en croire les chiffres de l’OIM, 80% des migrants qui arrivent au Yémen passent par Djibouti dans des conditions désastreuses, et représentent un défi humanitaire pour les autorités et les communautés locales.

Le 30 janvier dernier, le naufrage de deux bateaux surchargés au large de Djibouti a coûté la vie à au moins à 52 personnes, selon l’OIM. (Xinhua)

TOUTE L’ACTUALITE DES MIGRATIONS