L’OIM rapatrie du Yémen 222 migrants éthiopiens

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a participé en une semaine au rapatriement de 222 Ethiopiens “bloqués” au Yémen, a-t-elle annoncé samedi 11 mai.

Ces migrants, qui ont été rapatriés de Sanaa, la capitale du Yémen, à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, “n’étaient ni en mesure de continuer à assurer leur subsistance, ni de financer leur voyage de retour”, a expliqué l’OIM.

“En dépit du conflit en cours au Yémen, des migrants cherchant à saisir des opportunités économiques dans des pays du Golfe, continuent à voyager clandestinement, par voie maritime ou terrestre, en direction de la péninsule arabique”, a noté l’agence onusienne.

Les migrants éthiopiens, qui tentent fréquemment de traverser les eaux dangereuses de la mer Rouge en passant par le pays voisin, Djibouti, sont régulièrement victimes de naufrages ou emprisonnés voire tués au Yémen. (Xinhua)