L’ONU accuse les forces centrafricaines et leurs alliés russes de violer les droits humains

L’émissaire de l’ONU en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, a vivement dénoncé mercredi le comportement des forces centrafricaines et de leurs alliés russes, présumés responsables de multiples violations des droits humains et qui entravent gravement selon lui les opérations des Casques bleus de la Minusca.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS