L’ONU appelle à “réparer” des ports au Yémen pour limiter le risque de famine

L’ONU a appelé lundi à la “réparation” rapide de deux ports dans le sud du Yémen afin de réduire le coût des importations alimentaires dans ce pays en guerre, menacé par une famine à grande échelle.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS