L’ONU avertit d’un “fort risque” d’atrocités au Mali

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a averti d’un “fort risque” d’atrocités futures au Mali, dans un rapport appelant à renforcer la présence de la force onusienne de maintien de la paix dans le centre du pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com