L’ONU condamne les accusations “dangereuses” de partialité des humanitaires au Tigré

L’ONU a condamné mardi les accusations “dangereuses” de partialité faites par le gouvernement éthiopien à l’encontre des humanitaires au Tigré, région en guerre où l’aide alimentaire peine à arriver malgré la famine.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS