L’ONU débloque 150 millions de dollars pour des crises humanitaires “sous-financées”

L’ONU a débloqué jeudi 150 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) pour soutenir des opérations humanitaires “sous-financées” dans 13 pays, a annoncé l’organisation.

Un point de distribution alimentaire au Nord-Kivu, dans l’est de la RDC (Photo : OCHA/Archives)

Ces fonds bénéficieront à la Syrie (25 millions de dollars), la République démocratique du Congo (23 millions), le Soudan (20 millions), la Birmanie (12 millions). Le Burkina Faso, le Tchad et le Niger recevront chacun 10 millions de dollars. Le reste du financement ira à Haïti (8 millions de dollars), au Liban (8 millions), à Madagascar (7 millions), au Kenya (6 millions), à l’Angola (6 millions) et au Honduras (5 millions).

“Ce financement représente une bouée de sauvetage pour des millions de personnes prises dans des crises sous-financées. Cette allocation, la plus importante jamais accordée par le CERF, aidera à répondre aux besoins les plus urgents des communautés vulnérables”, a déclaré le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Martin Griffiths.

Selon le Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), 274 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire cette année, le nombre le plus élevé depuis plusieurs décennies.

(Le JD)

TAGS