L’ONU demande 476 millions de dollars pour le Tchad en 2019

L’ONU et le gouvernement tchadien ont lancé un plan humanitaire d’un montant de 476 millions de dollars pour 2019, a annoncé jeudi 21 mars le porte-parole adjoint des Nations unies à New York, Farhan Haq.

L’enveloppe doit répondre aux besoins de 2 millions de personnes, sur les 4,3 millions affectées par l’insécurité alimentaire, la malnutrition, les déplacements et les épidémies, précise l’ONU, qui dénonce “l’insécurité et les contraintes financières”.

Bien que l’insécurité alimentaire ait diminué de 18% en raison d’une bonne saison agricole, 3,7 millions de personnes restent en situation d’insécurité alimentaire et 2,2 millions souffrent de malnutrition, soit une augmentation de 29%, note l’ONU.

Parmi elles, plus de 519.000 personnes seront en situation d’insécurité alimentaire grave pendant la période de soudure, de juin à août.

“La situation nutritionnelle est critique pour 350.000 enfants – une augmentation de 59% par rapport à l’année dernière”, souligne l’ONU.

“Le Tchad, qui constitue un îlot de stabilité dans une région en crise, a besoin de nouveau de la générosité des donateurs”, a déclaré Stephen Tull, coordinateur humanitaire des Nations unies dans le pays.

“La nature chronique de la crise humanitaire au Tchad appelle également à renforcer notre capacité à réagir et à investir davantage dans des actions préventives afin d’atténuer les risques et d’éviter de nouveaux chocs”, a-t-il ajouté. (Le JD)