L’ONU déplore une “sérieuse détérioration” du climat politique au Zimbabwe

Un rapporteur spécial de l’ONU a dressé vendredi 27 septembre un bilan inquiétant de l’état de la liberté de réunion au Zimbabwe, y regrettant une “sérieuse détérioration” du climat depuis l’élection du président Emmerson Mnangagwa il y a un an.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS