L’ONU met en garde contre tout report des élections locales en Centrafrique

L’émissaire de l’ONU en Centrafrique, Mankeur Ndiaye, a mis en garde contre “tout retard ou la non tenue” des élections locales prévues en 2022 dans ce pays, jugeant que cela pourrait remettre en cause l’ensemble du processus de paix.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS