L’ONU suspend les relocalisations de réfugiés en raison du virus

L’ONU a annoncé mardi 17 mars la suspension jusqu’à nouvel ordre des relocalisations de réfugiés, craignant qu’ils ne se retrouvent victimes des limitations imposées à l’entrée sur le territoire de nombreux pays pour faire face à la propagation du coronavirus.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés
TAGS