L’ONU tente de rester ouverte, pour éviter des “millions” de morts

Le coronavirus a fait fuir tous les employés ou presque au siège de l’ONU. Mais pas leur chef, Antonio Guterres, qui refuse toute fermeture et assure que le Conseil de sécurité continue de fonctionner même sans s’y retrouver physiquement.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS